Le printemps s’est installé. La preuve en est, lors de l’opération de nettoyage du même nom, vous étiez nombreux, par cette belle journée, à redonner à notre commune, un air de propreté.
Le printemps, en saison communale, c’est le temps du budget et de la définition des projets. Vous avez été un certain nombre à venir partager la composition de celui-ci lors de la réunion publique du 25 mars à la salle des fêtes.

 

L’exercice de l’équilibre budgétaire devient complexe. La participation des collectivités territoriales à l’effort de désendettement de l’état continue. Notre Dotation Globale de Fonctionnement baisse, et notre participation au Fonds national de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales augmente. Au moment où j’écris ces lignes, nous n’avons aucune visibilité quant au montant de notre DGF et à notre FPIC.

Mais parlons de choses plus joyeuses ! L’aventure a commencé officiellement le 3 janvier 2017 lors de la conférence de Presse de la présentation officielle du Paris-Nice 2017 à Versailles.
En réalité, tout s’est décidé le vendredi 2 décembre 2016 où, suite à la visite d’ASO (société organisatrice du Paris-Nice et du Tour de France), celle-ci avait qualifié notre village comme
« ville départ » d’une étape de Paris-Nice.

Mais d’où est venue l’idée d’être ville étape du Paris-Nice ? Elle a germé dans la tête de notre Conseiller Départemental Georges BENIZE, et le Conseil Municipal de Rochefort-en-
Yvelines en a accepté d’être le terreau. Derrière cette décision, il y avait la volonté de la part du Conseil de démontrer que Rochefort, ses habitants, ses associations, et son tissu
de commerçants pouvaient organiser et réussir un évènement à portée internationale.

C’est maintenant chose faite, et de quelle manière ! L’organisateur de Paris-Nice nous a chaleureusement félicité pour la qualité de notre organisation et la chaleur de notre accueil.
Notre commune peut s’enorgueillir d’avoir réussi cet  évènement. Le nom de Rochefort-en-Yvelines est maintenant attaché à « la course au soleil », et vient de gagner en notoriété. Cela, nous le devons à vous tous. D’abord aux secrétaires de mairie qui, dans l’ombre, ont préparé l’évènement ; aux élus qui ont porté et assumé le projet ; aux agents techniques qui ont participé à la mise en place et au démontage du dispositif ; A vous tous, pour avoir respecté les arrêtés de stationnement et de circulation ; aux adjoints, et particulièrement au premier d’entre eux, pour avoir assuré la coordination technique ; à la CUMA et son président pour avoir assuré les dispositifs de blocage. Et enfin aux quarante bénévoles du comité d’organisation qui ont œuvré à la mise en place et au démontage du dispositif, et qui ont veillé,
loin de l’évènement, à son bon déroulement... sans eux, rien n’aurait été possible.

Jamais la phrase qui conclut tous mes éditos n’a pris autant de sens. Tous ensemble, nous pouvons être fiers de notre village et de ce qu’il est capable d’accomplir. Partant pour un autre challenge...

Construire une commune où chacun parle avec l’autre est un défi exaltant et je compte
sur votre soutien pour inscrire notre action dans la durée.
                                                         

                                                           Bien à vous, votre Maire
                                                           Sylvain LAMBERT

---