FRAENUM MALIS BONIS PRAESIDIUM

---

A l'ordre du jour de l'Assemblée du Conseil Départemental des Yvelines du 30 juin est inscrit "Demande de regroupement des départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines".

Derrière se libellé se cache la demande à l'Etat l'autorisation de fusionner les départements des Yvelines et des Hauts de Seine. Sans étude d'impact, sans l'avis des élus, des Yvelinois et des Altoséquanais, les deux présidents vont faire voter la fusion. Alors qu'un long débat approfondi devait avoir lieu à l'automne, en y associant les élus du territoire, Pierre Bédier avance désormais l'argument de l'élection du nouveau président de la République pour précipiter le calendrier.

Sur le fond de cette fusion, je suis dans l'incapacité de vous apporter des éléments pour ou contre. Les débats et échanges attendus par vos élus n'ont pas eu lieu.

Je dois l'avouer je suis très désappointé sur la forme pour les raisons suivantes :.

• Lors des élections départementales en mars 2015 ce projet ne figurait pas au programme de EPY. Les Yvelinois n'ont donc pas donné mandat à la majorité actuel pour réaliser ce projet.

• Alors que la loi permet de consulter les Yvelinois et les Altoséquanais dans le processus de fusion, ce n'est pas la voie qui a été choisie par les deux présidents.

• Cette fusion est un vrai projet d'organisation de territoire, ne pas y avoir impliqué les élus locaux, ne participe à la vison que je me fais des relations entre les élus locaux et départementaux.

L'enjeu est clair : sommes-nous prêts à laisser d'autres décider de notre avenir ? On n'est jamais si bien servi que par soi-même !

Vous pouvez exprimer votre désaccord sur ce projet en signant la pétition en ligne lancée par le Maire de Méricourt en cliquant sur ce lien.

---